Travailler avec des reptiles et des petites bestioles

Travailler-avec-des-reptiles-et-des-petites-bestioles

J’ai récemment fait une séance photo avec des reptiles et des petites bestioles. Tous étaient des animaux australiens, mais je suis presque sûr que la plupart des reptiles sont similaires dans le monde. Je l’ai fait plusieurs fois et c’est toujours très amusant, tant que vous n’avez pas de problème avec les reptiles. Nous avions un maître-chien sur place, pour dresser les animaux et les reptiles et nous tenir informés de leur comportement, de leur habitat et de leurs besoins.

La configuration pour les reptiles et les bestioles

  • Essayez de garder la pièce au chaud, la plupart des reptiles, en particulier nos australiens, ont le sang froid et sont plus dociles et heureux s’ils ont chaud. Cependant, lorsque vous utilisez des lampes de studio, assurez-vous qu’elles ne deviennent pas trop chaudes ou déshydratées.
  • Chaque reptile, insecte ou animal n’était sorti que pendant environ 10 minutes à la fois.
  • Nous avons installé une table et placé du Perspex ou du Plexiglas noir (selon l’endroit où vous habitez) pour obtenir de jolis reflets. Gardez à l’esprit qu’il devra être essuyé de temps en temps – N’utilisez JAMAIS de produits chimiques comme un nettoyant pour vitres sur le Perspex car cela peut nuire aux reptiles par contact. Utilisez simplement de l’eau et une serviette en papier. Nous avons également placé une feuille noire sur un support de fond pour garder le fond neutre et éviter les reflets indésirables.
  • Nous avons utilisé des bûches pour poser les animaux et ajouter un peu d’intérêt aux images.
  • Avec les lampes de studio, nous avons constaté que les lumières LED constantes étaient moins dérangeantes pour les reptiles qu’un flash. J’ai aussi entendu parler de personnes utilisant le flash avec d’excellents résultats.
  • Nous avons constaté que si les lumières étaient un peu baissées ou pas trop lumineuses, les reptiles étaient également assez heureux. L’inconvénient est que vous devez augmenter un peu votre ISO.

Appareil photo

  • Je tournais avec mon Sony a7ii et mon Sony 24-70 mm mais j’ai fini par utiliser la macro 50 mm pour la plupart de mes photos, mais j’ai gardé le f-stop assez moyen… f/6.3.
  • J’ai trouvé qu’avec un f-stop plus élevé comme f/2.8, il était difficile de maintenir une bonne mise au point car ils ont tendance à se déplacer un peu.
  • Mon ISO était à 1250 et j’ai essayé de maintenir ma vitesse d’obturation au-dessus de 1/80 s pour la clarté et la netteté et éviter le bougé de l’appareil photo.
  • Un trépied n’était pas vraiment une option car les animaux se déplacent tellement qu’il faut continuer à se déplacer avec eux

Les animaux

Nous avons eu une variété d’animaux australiens ce jour-là. Il y avait un insecte feuille australien, un python tapis Albino Darwin, un dragon barbu central, un gecko à queue rugueuse Centralian, un cacatoès noir à queue rouge et une rainette verte.

Aucun de ces animaux n’est considéré comme dangereux du tout, mais pour leur propre sécurité, nous les avons manipulés le moins possible et avons laissé le maître-chien professionnel s’occuper de les déplacer et de les poser. Nous avons dû faire attention avec plusieurs d’entre eux lorsqu’ils ont essayé de quitter la table – les geckos peuvent être TRÈS rapides et les grenouilles peuvent sauter assez haut.

Ce fut un excellent après-midi passé avec de curieux animaux australiens. Je suis sûr que chaque pays a ses propres reptiles, créatures et animaux uniques. Personnellement, je pense que je tracerais la ligne aux araignées – en particulier aux tarentules – et à tout ce qui pourrait être toxique à distance, mais peut-être que ce n’est que moi.

Nous avons également eu une séance de portrait avec un maître-chien et son Queensland Carpet Python, Monty.